20080706 SIUEERPP Courriers aux ministères en réaction au cahier des charges

Document du dimanche 6 juillet 2008
Article mis à jour le 6 octobre 2008
par  frdm

Voir le projet d’arrêté auquel les courriers ci-dessous sont relatifs : 20080624 Projet d’arrêté subséquent au projet de décret d’application de l’article 52 — « Document de travail »


http://sauvons-la-clinique.org/spip...


Séminaire Inter-Universitaire Européen
d'Enseignement et de Recherche
en Psychopathologie et Psychanalyse

Paris, le 6 juillet 2008

Madame Valérie Pécresse
Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
21, rue Descartes
75005 Paris

Madame la Ministre,

Le SIUEERPP (Séminaire Inter-Universitaire Européen d'Enseignement et de Recherche en Psychopathologie et Psychanalyse — association regroupant la majorité des professeurs et maîtres de conférences français en psychopathologie clinique) vient d’avoir son attention appelée par le projet de cahier des charges précisant le contenu de la formation en psychopathologie clinique nécessaire pour se prévaloir du titre de psychothérapeute.
Le SIUEERPP, qui a participé à l’ensemble de la concertation organisée par Monsieur Xavier Bertrand, alors ministre de la santé, sur l’élaboration des décrets régissant l’usage du titre de psychothérapeute, qui a été reçu, sur cette question, et ne serait-ce que ces derniers mois, par Messieurs Belloc et Munnich, conseillers auprès de la Présidence de la République, par Madame Le Luong, conseillère de Madame Bachelot, et par Monsieur Fagniez, qui a été consulté par des membres du CNESER lorsque celui-ci fut amené récemment à examiner ces mêmes décrets, tient à marquer sa stupeur et son indignation quant au contenu projeté de cette formation.
Il relève :
— que ce cahier des charges, tel qu’il est rédigé, est en nette contradiction tant avec l’esprit de concertation dans lequel les décrets ont été élaborés, qu’avec le contenu même de ces décrets ;
— qu’il est également en contradiction avec le principe de l’enseignement universitaire selon lequel c’est aux Équipes Pédagogiques et de Recherche, dûment habilitées dans une discipline donnée, de déterminer le programme de la formation qu’elles dispensent ;
— qu’il revient à proposer, sous couvert d’éclectisme, une formation de bas niveau, disparate et impropre à garantir quelque compétence que ce soit dans le domaine considéré.
Le SIUEERPP espère donc, d’une part, que ce cahier des charges ne soit en aucun cas pris en compte et, d’autre part, qu’aucun contenu de formation en psychopathologie clinique, nécessaire à l’usage du titre de psychothérapeute, ne soit déterminé sans la participation et l’accord des professionnels compétents en la matière.
Vous remerciant de votre attention, nous vous prions d'agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos plus respectueuses pensées.
Roland Gori
Professeur des Universités, Président du SIUEERPP
Alain Abelhauser
Professeur des Universités, Secrétaire général du SIUEERPP



Séminaire Inter-Universitaire Européen
d'Enseignement et de Recherche
en Psychopathologie et Psychanalyse

Paris, le 6 juillet 2008

Madame Roselyne Bachelot
Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports
14, avenue Duquesne
75007 Paris

Madame la Ministre,

Le SIUEERPP (Séminaire Inter-Universitaire Européen d'Enseignement et de Recherche en Psychopathologie et Psychanalyse — association regroupant la majorité des professeurs et maîtres de conférences français en psychopathologie clinique) vient d’avoir son attention appelée par le projet de cahier des charges précisant le contenu de la formation en psychopathologie clinique nécessaire pour se prévaloir du titre de psychothérapeute.
Le SIUEERPP, qui a participé à l’ensemble de la concertation organisée par Monsieur Xavier Bertrand, alors ministre de la santé, sur l’élaboration des décrets régissant l’usage du titre de psychothérapeute, qui a été reçu, sur cette question, et ne serait-ce que ces derniers mois, par Messieurs Belloc et Munnich, conseillers auprès de la Présidence de la République, par Madame Le Luong, et par Monsieur Fagniez, conseiller de Madame Pécresse, qui a été consulté par des membres du CNESER lorsque celui-ci fut amené récemment à examiner ces mêmes décrets, tient à marquer sa stupeur et son indignation quant au contenu projeté de cette formation.
Il relève :
— que ce cahier des charges, tel qu’il est rédigé, est en nette contradiction tant avec l’esprit de concertation dans lequel les décrets ont été élaborés, qu’avec le contenu même de ces décrets ;
— qu’il est également en contradiction avec le principe de l’enseignement universitaire selon lequel c’est aux Équipes Pédagogiques et de Recherche, dûment habilitées dans une discipline donnée, de déterminer le programme de la formation qu’elles dispensent ;
— qu’il revient à proposer, sous couvert d’éclectisme, une formation de bas niveau, disparate et impropre à garantir quelque compétence que ce soit dans le domaine considéré.
Le SIUEERPP espère donc, d’une part, que ce cahier des charges ne soit en aucun cas pris en compte et, d’autre part, qu’aucun contenu de formation en psychopathologie clinique, nécessaire à l’usage du titre de psychothérapeute, ne soit déterminé sans la participation et l’accord des professionnels compétents en la matière.
Vous remerciant de votre attention, nous vous prions d'agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos plus respectueuses pensées.

Roland Gori
Professeur des Universités, Président du SIUEERPP
Alain Abelhauser
Professeur des Universités, Secrétaire général du SIUEERPP




Publications

Derniers articles publiés

Sur le Web

29 janvier - 2017-01-16 (jpj/tgi/jld) JLD de Versailles • Mainlevée d'une SDT au motif que le psychiatre certificateur des 72 heures était aussi certificateur de l'admission

29 janvier - 2017-01-19 (jpj/tgi/jld) JLD de Versailles • Mainlevée d'une mesure de SDTU au motif du défaut d'information de l'internée de ses droits et voies de recours

29 janvier - 2017-01-30 Appel à témoignages sur l'effectivité des contrôles judiciaires des hospitalisations sans consentement

22 janvier - 2017-01-03 Le JLD de Versailles donne mainlevée d'une SDRE pour laquelle il y avait désaccord entre le psychiatre hospitalier et le Préfet des Yvelines

19 janvier - 2016-11-21 (jpj/tgi) Indemnisation record pour une hospitalisation d'office arbitraire d'une durée de 17 ans

19 janvier - 2016-11-21 (jpj/tgi) Indemnisation record pour une hospitalisation d'office arbitraire d'une durée de 17 ans

18 janvier - 2017-01-18 (art-dp) Hospimedia • Des associations de patients saluent l'encadrement accru de la contention à défaut d'interdiction

18 janvier - 2017-01-18 (rvt) Radio Libertaire émission L'Entonnoir interviewe le CRPA sur les auditions de la mission d'évaluation de la loi du 27 septembre 2013

15 janvier - 2017-01-09 (art-dep) Hospimedia • L'absence de décision judiciaire dans les délais cause la moitié des mainlevées d'hospitalisation

10 janvier - 2017-01-10 (pner/gvt/aai) Observations du CRPA sur le projet de recommandation de la HAS sur l'isolement - contention

10 janvier - 2017-01-10 (pner/gvt/aai) Observations du CRPA sur le projet de recommandation de la HAS sur l'isolement - contention • Dépêche d'Hospimedia

8 janvier - 2017-01-04 (tjn-leg) Audition du CRPA par la mission parlementaire d'évaluation de la loi du 27 septembre 2013 • Témoignages sur un état de fait

1er janvier - 2016-12-15 (jpj/ca) Cour d'appel de Douai • Contrôle judiciaire des HSC : des frais de procédure peuvent être accordés à l'avocat commis d'office s'il se désiste de l'aide juridictionnelle

1er janvier - 2016-12-08 (jpj/ca) Cour d'appel de Reims • Le Préfet est seul recevable pour saisir le greffe du JLD en vue d'un contrôle judiciaire d'une mesure de SDRE

1er janvier - 2016-12-09 (jpj/tgi/jld) Pour le JLD de Rennes un parent analphabète et sous mesure de protection judiciaire n'est pas un tiers compétent pour une SDT

1er janvier - 2016-11-25 (art-dp) Hospimedia : à propos d'une journée des directeurs d'établissements psychiatriques sur les hospitalisations sans consentement

Décembre 2016 - 2016-12-31 (artj) Analyse mise à jour de la jurisprudence sur les soins psychiatriques sans consentement depuis la loi du 5 juillet 2011 • M. Jean-Marc Panfili

Décembre 2016 - 2016-12-31 (cm) Un bilan partiel du CRPA en cette fin d'année 2016

Décembre 2016 - 2016-12-25 (Artj) Plaquette d'information sur les droits des personnes hospitalisées sans leur consentement en psychiatrie

Décembre 2016 - 2016-11-23 (jpa/ca) Cour d'appel de Versailles • Un antécédent psychiatrique et le fait d'avoir arrêté son traitement ne sont pas des motifs, en eux-mêmes, pour une réhospitalisation sous contrainte