20090100 AFFOP Dernières nouvelles « Décret et arrêté » sur le titre légal de psychothérapeute

Document du  janvier 2009
Article mis à jour le 23 février 2009
par  frdm

L’AFFOP est très bien informée.
Un amendement à la loi relative à la santé mentale, annoncée pour le printemps 2009, ne devrait pas manquer d’apporter des « dispositions interprétatives » ou modifications à l’article 52, rendant légal le décret qui entretemps devrait avoir paru.

http://www.affop.org/actu.php?chx=50 = http://tinyurl.com/aocu88

Communiqué de l’AFFOP

Dernières nouvelles « Décret et arrêté » sur le titre légal de psychothérapeute


Les projets de décret et d’arrêté sont en cours d’examen au Conseil d’État. Les avis sont négatifs sans que les textes soient rejetés totalement par le Conseil d’État. Il a été considéré que les textes proposés excluaient des personnes qui exercent actuellement la profession de psychothérapeute et que ceci ne pouvait se justifier d’un point de vue légal. Il a été demandé au rapporteur du Conseil d’État de revoir cette partie des textes avec les membres du gouvernement concernés pour y apporter des corrections. Le texte corrigé doit revenir au Conseil d’État rapidement, la rencontre avec le rapporteur étant prévue début février. Le Conseil d’État donnera alors son avis sous trois semaines et le gouvernement décidera de la suite.
Il est remarquable que les reproches que le Conseil d’État fait aux projets qui lui sont soumis sont ceux que l’AFFOP a exprimés dans les lettres qu’elle a adressées aux Ministres de la Santé, des Enseignements supérieurs, au Premier Ministre, au Conseil d’État et qui sont remontées jusqu’à la Présidence de la République. Les deux points qui aboutiraient à l’exclusion des actuels professionnels sont : la composition des commissions d’homologation pour les professionnels déjà en exercice ; les pré-requis pour l’accès à la formation à la Psychopathologie que prévoit la Loi limitant cet accès aux seuls professionnels ayant fait cinq années d’études universitaires.
Contrairement à la campagne menée par les « de-droit » (médecins, psychologues et psychanalystes) prétendant que le projet de décret permettait d’obtenir le titre de psychothérapeute avec la seule formation à la psychopathologie, la Loi prévoit que les « non-de droit » auront accès au titre à la condition qu’ils aient reçu cette formation en plus de leurs autres formations. La loi n’a pas voulu faire disparaître les « non-de-droit » et les conditions qu’ajoutent les projets de décret et d’arrêté sont un « abus de droit » que ne manquerait pas de sanctionner la Section du Contentieux du Conseil d’État si le gouvernement passait outre.
Jean-Michel Fourcade, président de l’AFFOP



Publications

Derniers articles publiés

Sur le Web

19 janvier - 2016-11-21 (jpj/tgi) Indemnisation record pour une hospitalisation d'office arbitraire d'une durée de 17 ans

18 janvier - 2017-01-18 (art-dp) Hospimedia • Des associations de patients saluent l'encadrement accru de la contention à défaut d'interdiction

18 janvier - 2017-01-18 (rvt) Radio Libertaire émission L'Entonnoir interviewe le CRPA sur les auditions de la mission d'évaluation de la loi du 27 septembre 2013

15 janvier - 2017-01-09 (art-dep) Hospimedia • L'absence de décision judiciaire dans les délais cause la moitié des mainlevées d'hospitalisation

10 janvier - 2017-01-10 (pner/gvt/aai) Observations du CRPA sur le projet de recommandation de la HAS sur l'isolement - contention

10 janvier - 2017-01-10 (pner/gvt/aai) Observations du CRPA sur le projet de recommandation de la HAS sur l'isolement - contention • Dépêche d'Hospimedia

8 janvier - 2017-01-04 (tjn-leg) Audition du CRPA par la mission parlementaire d'évaluation de la loi du 27 septembre 2013 • Témoignages sur un état de fait

1er janvier - 2016-12-15 (jpj/ca) Cour d'appel de Douai • Contrôle judiciaire des HSC : des frais de procédure peuvent être accordés à l'avocat commis d'office s'il se désiste de l'aide juridictionnelle

1er janvier - 2016-12-08 (jpj/ca) Cour d'appel de Reims • Le Préfet est seul recevable pour saisir le greffe du JLD en vue d'un contrôle judiciaire d'une mesure de SDRE

1er janvier - 2016-12-09 (jpj/tgi/jld) Pour le JLD de Rennes un parent analphabète et sous mesure de protection judiciaire n'est pas un tiers compétent pour une SDT

1er janvier - 2016-11-25 (art-dp) Hospimedia : à propos d'une journée des directeurs d'établissements psychiatriques sur les hospitalisations sans consentement

Décembre 2016 - 2016-12-31 (artj) Analyse mise à jour de la jurisprudence sur les soins psychiatriques sans consentement depuis la loi du 5 juillet 2011 • M. Jean-Marc Panfili

Décembre 2016 - 2016-12-31 (cm) Un bilan partiel du CRPA en cette fin d'année 2016

Décembre 2016 - 2016-12-25 (Artj) Plaquette d'information sur les droits des personnes hospitalisées sans leur consentement en psychiatrie

Décembre 2016 - 2016-11-23 (jpa/ca) Cour d'appel de Versailles • Un antécédent psychiatrique et le fait d'avoir arrêté son traitement ne sont pas des motifs, en eux-mêmes, pour une réhospitalisation sous contrainte

Décembre 2016 - 2016-10-17 (jpj/tgi) TGI de Paris, indemnisation • Les hôpitaux de St-Maurice ont gardé dans leurs murs un interné malgré une décision de mainlevée ordonnée par le JLD de Créteil

Décembre 2016 - 2016-10-21 (jpj/ca) Cour d'appel de Limoges • Mainlevée d'une mesure de SDT pour absence de publicité de la publication de la délégation de signature du directeur de l'établissement

Décembre 2016 - 2016-10-11 (jpj/ca) Cour d'appel de Versailles • Mainlevée d'une mesure de SDRE au motif que le certificat médical initial ne provenait pas d'un praticien extérieur à l'établissement d'accueil du patient

Décembre 2016 - 2016-12-09 À propos du coordinateur du CLSM de Montreuil, le dr Bernard Topuz

Novembre 2016 - 2016-11-23 (cm) Pour les lectrices et lecteurs de ce site internet • Appel à dons